Foire aux questions

Où trouver un lieu d'accueil pour un parent atteint de la maladie d'Alzheimer ? Comment accompagner un parent atteint de la maladie ?

Cet espace de partage en ligne a été conçu afin de vous permettre de poser vos propres questions, questions auxquelles répondront les professionnels impliqués dans le dispositif M.A.I.A.

Poser la question
Poser votre question


Vous pouvez vous adresser au C.L.I.C. (Centre Local d’Information et de Coordination Gérontologique) si vous en avez un prés de chez vous, au C.C.A.S de votre Mairie, à l’association France Alzheimer ou encore au Conseil Général de votre Département.

Il n'existe pas d'allocation spécifique. Le médecin traitant proposera une prise en charge en affection longue durée. En fonction de l'âge et des difficultés rencontrées, votre mère pourra également bénéficier de l'allocation personnalisée d'autonomie (A.P.A) ou d'une reconnaissance pour la compensation du handicap (P.C.H.)…

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter les fiches jointes : fiches N°3 et N°4 à télécharger

Les difficultés de mémoire sont courantes chez la personne âgée. Elles peuvent être sans gravité. L'examen de la mémoire permet de faire la différence entre une plainte sans gravité et une plainte suspecte de révéler une maladie d'Alzheimer ou une autre maladie dégénérative cérébrale. Si vous avez un doute, il est important de consulter votre médecin généraliste ; il pourra vous orienter vers une consultation mémoire ou un médecin libéral spécialiste (neurologue, psychiatre…) dans le cadre d’un parcours de soins coordonné. Cette consultation spécialisée vous permettra d’établir ou de préciser un diagnostic, de vous rassurer, de mettre en place un projet de soins personnalisé.

Il existe plusieurs alternatives ou solutions pouvant vous aider quand le maintien à domicile devient difficile :

  • L’accueil de jour : il permet à la personne malade d’être accueillie une fois par semaine ou plus, dans des structures spécialisées et d’y faire des activités pour l’occuper et stimuler sa mémoire.
  • L’hébergement temporaire : il permet d’accueillir les personnes malades pendant quelques jours, quelques semaines ou quelques mois. Il peut s’adresser aux personnes dont le maintien à domicile peut être momentanément compromis du fait d’une situation de crise : isolement, absence des aidants, travaux dans le logement… Il peut également s’utiliser comme un 1er essai de vie en collectivité avant une entrée en hébergement permanent.
  • L’hébergement permanent en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) : la plupart des EHPAD peut accueillir des personnes souffrant de maladie d’Alzheimer ou apparentées ; certains ont des unités de vie protégées qui sont destinées à l’accueil spécifique de ce public.

La M.A.I.A. peut vous accompagner dans le cadre de son service de Gestion de Cas si votre situation particulière correspond aux missions du service ; pour cela, vous devez vous adresser à un professionnel avec qui vous êtes en contact (médecin traitant, infirmières, service d’aide à domicile, C.L.I.C. …) pour qu’il fasse une demande de gestion de cas s’il le juge nécessaire.